Reshef

Reshef


Erielle Reshef Valeur nette 2020

Le travail acharné paie toujours, et la présentatrice à succès, Erielle Reshef, en est la meilleure preuve. Elle a travaillé sur de nombreuses histoires essentielles au cours de sa carrière. Elle est surtout connue pour son travail avec ABC News. En outre, elle est célèbre pour son travail sur Oklahoma City News Channel 5. Beaucoup de gens aiment Reshef à cause de son charisme et même pour son travail caritatif.

Continuez à lire notre article et vous découvrirez tous les détails sur la vie, la carrière et la valeur nette de l'hôte.

Source : Twitter


Resheph

RESHEPH (Héb. רֶשֶׁף), dieu cananéen "etherworld" de la peste (apparaissant comme élément dans les noms personnels Mari et Sargon, voir Huffmon, in bibl.). En tant que dieu, Resheph n'avait pas de place significative dans le panthéon d'Ougarit, puisque son nom était sémantiquement assimilé dans le mot ršp, "pestilence" (voir "The Legend of Keret", traduit par H.L. Ginsberg, dans : Pritchard, Texts, 143, ligne 19, où ršp est rendu par "pestilence"). De plus, le nom apparaît comme un élément dans les noms personnels ougaritiques. Dans la liste de dieu ougaritique-akkadien (voir Ougaritica , 5 (1965), 45:26) Resheph est identifié avec Nergal, le dieu akkadien de l'enfer et de la peste (pour plus de données cf. ibid., p. 57). Un fragment mythologique d'Ugarit dit : bʾl ḥṣ ršp, "Resheph, le seigneur des flèches."

Dans les inscriptions bilingues tardives du culte phénicien-hellénique de Chypre, Resheph est identifié à Apollon (cf. aussi le nom de lieu Arsuf = Apollonia). Dans l'une des lettres d'Amarna (EA 35:13) le logogramme MAŠ.MAŠ (= Nergal, le dieu pestiféré) peut se lire "Resheph" (cf. aussi Ougaritica, 5 (1965), 667 AFO, 21 (1966), 59). Comme le fragment d'Ougarit mentionné ci-dessus, les inscriptions phéniciennes de Chypre indiquent également ršp ḥṣ ("Resheph à la flèche").

Resheph était un dieu important dans le panthéon araméen du VIIIe siècle avant notre ère (voir, par exemple, l'inscription de Panammu je H. Donner et W. Roellig, Kanaanaeische und aramaeische Inschriften, 1 (1967), p. 38 non. 214 : 1, où les noms divins Hadad et El sont suivis de Resheph). Une inscription bilingue hittite-phénicien de Karatepe porte les mots ršp ṣprm, "Resheph des oiseaux" (comme "arrow" une figure de style pour la rapidité). Un orthostate trouvé à Karatepe présente un dieu avec un oiseau dans ses mains.

En Égypte, à partir de la 18 e dynastie, Resheph était connu comme le dieu de la guerre (voir Pritchard, Photos, n° 473, où Resheph apparaît avec Qade&# x0161 et &# x02BFnat voir aussi n° 474, n° 476 cf . plus loin dans la bibl.) et le Pharaon en tant que guerrier lui est comparé. Le dieu Mikal de Beth-Shean, que les inscriptions de Chypre relient à Resheph, est représenté avec des caractéristiques similaires (voir Pritchard, Images, n° 487).

Dans la Bible

Bien que Resheph ne soit pas mentionné dans la Bible comme un dieu, le mot refaire apparaît dans diverses utilisations:

(a) Resheph comme nom personnel dans je Chroniques 7:25 (certains érudits supposent qu'il y a une certaine confusion ici, remettant en question la probabilité d'un nom personnel théophorique cananéen dans une famille éphraïmite, mais le nom ne signifie pas nécessairement le dieu cananéen voir ci-dessous)

(b) dans le sens général de : "flamme" (de l'amour vrai, chanson de jalousie 8:6) "arrow," c'est-à-dire "ɿlamme' de l'arc" (rishpe qeshet, Ps. 76:4)

(c) un synonyme de dever, "pestilence" (Deut. 32:24 LXX "bird", ainsi aussi l'interprétation traditionnelle, Ex. R. 12:4 Hab. 3:5 cf. Ps. 78:48)

(d) "oiseau"

(?) (Job 5:7 cf. Ber. 5a : refaire signifie démons (?) et douleurs (brûlantes).

BIBLIOGRAPHIE:

J. Leibovitch, dans : Annales du service des antiquités de l'Égypte, 48 (1948), 435� A. Caquot, dans : Sémitique, 6 (1956), 53&# x201368 M. Dahood, dans : Études sémitiques, 1 (1958), 83&# x201386 H.B. Huffmon, Noms personnels amorites dans les textes mari (1965), 263 (y compris la bibliographie) W. Helck, Geschichte des alten Aegypten (1968), 161.

La source: Encyclopédie Judaica. &copier 2008 Le groupe Gale. Tous les droits sont réservés.


Les 35 ans, Erielle Reshef est mariée avec son petit ami devenu mari, Daniel Frankenstein.

LÉGENDE : Erielle Reshef avec son mari, Daniel Frankenstein. SOURCE : Instagram

Le couple s'est rencontré pour la première fois en 2003 tandis que les deux ont assisté à une conférence à Washington. Après cinq ans d'une relation amoureuse, en 2008 Daniel a proposé Erielle au même endroit où ils se sont rencontrés pour la première fois. Enfin, sur 30 mai 2010, le couple a marché dans l'allée lors d'un mariage juif.

Le couple a déjà fêté ses 9 ans de complicité et est toujours très fort. Ensemble, le couple a un fils, Mayr Reshef Frankenstein à qui ils ont accueilli 2010. Aussi récemment, ils ont partagé cela, ils attendent leur deuxième bébé.


Vous êtes-vous déjà demandé ce qu'un Néandertal considérait comme un mets délicat ?

Je suppose que « délicatesse néandertalienne » peut ressembler à un oxymore. La plupart des gens pensent que les Néandertaliens et les autres peuples anciens sont des hommes des cavernes, des brutes capables de rien de plus que d'écraser et de grogner. Dans la mesure où vous avez déjà pensé à ce qu'ils mangeaient, vous avez probablement supposé que c'était, eh bien, tout ce sur quoi ils pouvaient mettre la main sale.

Ou peut-être que tu te souviens Le Clan de la Cave Bear, le best-seller de 1980 qui a contribué à façonner les Néandertaliens dans l'imaginaire populaire. Dans le livre, un Homo sapiens La fille nommée Ayla est adoptée par les Néandertaliens qui communiquent principalement par des signaux manuels et semblent incapables d'apprendre.

Pourtant, plus nous en apprenons sur nos anciens cousins, plus nous les trouvons sophistiqués. Un travail étonnant sur la génétique néandertalienne par Svante Pääbo a découvert qu'ils possédaient un gène appelé FOXP2 c'est la clé de la parole chez les humains modernes, soulevant la question de savoir si les Néandertaliens avaient un langage. Ils ont peut-être même été capables de pensée abstraite et d'art.

Maintenant, une nouvelle étude suggère que la foule paléolithique avait sa propre version de la gastronomie, aussi troublant que le choix du tarif puisse être. Il semble que les bébés éléphants aient pu être un mets délicat, essentiellement du veau pachyderme.

La plupart des études sur les régimes alimentaires anciens se sont concentrées sur la simple détermination Quel les gens mangeaient, pas ce qu'ils aimé. Mais Ran Barkai de l'Université de Tel Aviv et son étudiante diplômée Hagar Reshef se sont demandé s'il y avait un moyen de faire une estimation raisonnable des goûts des premiers hominidés. Ils rendent compte de leurs conclusions dans un prochain numéro de Internationale du Quaternaire.

« L'enquête directe sur les préférences gustatives à l'époque paléolithique est impossible », explique Reshef, mais il existe « de nombreuses preuves circonstancielles ».

Premièrement, les scientifiques soulignent des preuves récentes que les Néandertaliens avaient le sens du goût. Les travaux de Carles Lalueza-Fox ont trouvé des gènes liés au goût chez les Néandertaliens, en particulier pour les goûts amers, qui auraient pu façonner leurs préférences alimentaires. Le gène variait, comme c'est le cas chez l'homme moderne. "Ce qui semble clair, c'est que garder un large éventail de perceptions gustatives était la clé dans les groupes d'hominidés", explique Lalueaza-Fox.

Quant à ce qu'ils ont mangé, les ossements de mammouths et d'anciennes espèces d'éléphants, et en particulier de jeunes éléphants, sont assez courants dans les sites archéologiques paléolithiques du monde entier. Dans certains cas, comme les sites du Pléistocène moyen Gesher Benot Ya'akov en Israël et Notarchirico en Italie, les crânes de jeunes éléphants semblent avoir été démantelés, peut-être pour manger le cerveau.

Les jeunes éléphants seraient probablement plus faciles à tuer que les gros, ce qui pourrait expliquer pourquoi plus de jeunes ont été mangés. Mais même les jeunes éléphants ne sont pas vraiment faciles à capturer et à tuer, laissant Reshef se demander s'ils ont également été chassés comme aliment préféré, car ils sont savoureux.

Cela soulève une question évidente : Sommes des bébés éléphants savoureux ? Ici, Reshef et Barkai ont examiné les archives historiques et les chasseurs-cueilleurs modernes. Une étude de 1967 sur les chasseurs de Liangula dans l'est du Kenya a indiqué qu'ils préféraient les jeunes éléphants parce qu'ils avaient meilleur goût, et les rapports d'autres groupes ont emboîté le pas, le consensus général étant que les éléphants, et en particulier les jeunes, ont un goût sucré et gras.

L'équipe a également vérifié la valeur nutritionnelle et la qualité de la viande d'éléphant. Des études sur la composition biochimique du tissu adipeux révèlent une valeur nutritionnelle élevée pour les jeunes éléphants par rapport aux adultes.

Nous ne pouvons pas remonter le temps pour demander à un Néandertal ce qu'il aimait, mais il semble plausible qu'ils aient fait des efforts pour trouver de la nourriture qu'ils aimaient, et ce bébé éléphant était sur la liste. "Je dirais que la vulnérabilité et le goût sont pertinents", dit Reshef.

Pourquoi nous soucierions-nous de ce que les Néandertaliens ou d'autres hominidés aimaient grignoter ? Ils ont aiguisé leurs silex en rêvant de trancher en bébé éléphant. J'ai fait la queue pendant deux heures pour manger une soupe de nouilles ramen de fantaisie. A chacun le sien, non ?

Peut-être. Mais cela fait aussi partie de la compréhension de ce qui nous rend humains.

"Je crois que la préférence gustative dans les temps anciens était un pouvoir de motivation dans l'évolution humaine en poussant les capacités créatives et technologiques", explique Reshef.

Pensez-y juste une seconde. La quête du délice : une force motrice dans l'évolution humaine.

Je pourrais l'acheter. Compte tenu de la quantité de temps, de créativité et d'efforts consacrés à l'alimentation aujourd'hui (pièce A : n'importe quel magasin Whole Foods), il est facile de croire que nous sommes ce que nous sommes, du moins un tout petit peu, car nous travaillons depuis si longtemps. sur de nouvelles façons de parfaire le goûter. Merci, sens du goût.

(Un merci spécial à mon collègue aux yeux perçants Mark Strauss pour avoir souligné l'étude sur les éléphants.)


Erielle Reshef – Biographie

The Broadcaster est née sous le nom d'Erielle Roodman Reshef de parents juifs, le Dr Eli Reshef et Edie S. Roodman à Oklahoma, aux États-Unis d'Amérique, le 23 septembre 1983. Son père, le Dr Eli Reshef, est un médecin renommé connu pour son expertise en matière de reproduction Endocrinologie et infertilité. Il avait aidé de nombreuses personnes à obtenir leurs propres paquets de joie (Bébés) via le processus de fécondation in vitro. Certaines de ses bonnes œuvres ont été capturées par Amanda Taylor, de News 9 tandis que sa mère travaillait comme directrice à la Fédération juive du Grand Oklahoma City.

Les autres frères et sœurs d'Erielle sont Evans et Eitan. Elle a fait ses études à la Westminister School privée de Simsbury, dans le Connecticut, après quoi elle a fait ses études universitaires à l'Université de l'Indiana où elle a obtenu deux diplômes avec distinction en sciences politiques (le même cours que sa mère lisait) et en études juives.

De là, elle s'est rendue dans l'une des principales universités de recherche privées d'Israël, le Centre interdisciplinaire Herzliya (IDC, Herzliya) où elle a obtenu une maîtrise en diplomatie et études des conflits. Vous trouverez ci-dessous cinq détails et faits intéressants sur le journaliste talentueux de News.


Biographie d'Erielle Reshef

En tant que femme brillante qui a fait preuve d'excellence depuis qu'elle a commencé sa carrière de journaliste, son histoire d'excellence remonte à ses parents, le Dr Eli Reshef et Edie S. Roodman. Son père est un docteur renommé en endocrinologie de la reproduction et infertilité tandis que sa mère est directrice de la Fédération juive du Grand Oklahoma.

Dans cette famille d'excellence, Erielle est née le 23 septembre 1983 à Oklahoma comme l'un des trois enfants nés de ses parents avec les deux autres frères et sœurs nommés Evans et Eitan.

Son éducation a commencé à la Westminster School dans le Connecticut avant de se diriger vers l'Université de l'Indiana où elle a obtenu deux diplômes simultanés en sciences politiques et en études juives.

Un troisième diplôme a vu Erielle Reshef se rendre en Israël, où elle a étudié au Centre interdisciplinaire Herzliya, obtenant sa maîtrise en diplomatie et études des conflits.

Après avoir terminé son parcours universitaire, Erielle Reshef a commencé sa carrière professionnelle à la Israel Broadcasting Authority en tant que présentatrice et journaliste avant de retourner en Amérique, rejoignant Hearst Television (HTV) en tant que présentatrice pour son émission d'information.

Elle a été présentatrice pour HTV de novembre 2012 à 2014, avant de rejoindre KOCO 5 News, une station d'information affiliée à ABC Media. Elle a travaillé pour KOCO 5 pendant encore trois ans avant que son excellence et sa nature travailleuse ne lui fassent appeler les grandes ligues pour rejoindre ABC News en tant que correspondante.

Elle a reçu l'appel en avril 2017 et a maintenu le poste depuis, travaillant sur certaines des principales émissions des médias comme Good Morning America, ABC World News ce soir avec David Munir, faisant preuve d'équité, d'honnêteté et de cohérence qui l'ont amenée à travailler pour l'une des meilleures agences de presse du pays.


Des mini-corvettes conçues par Israël pour remplacer huit bateaux lance-missiles Hetz

Le projet fait partie de l'investissement pluriannuel d'Israël dans des programmes navals, devenant une opportunité de croissance pour les industries de défense israéliennes.

Le ministère israélien de la Défense (IMOD) a signé un accord avec Israel Shipyards Ltd. (ISL) pour la conception d'un navire de combat avancé pour la marine israélienne (IN). La phase de conception initiale prendra plus d'un an et devrait suivre avec la construction de huit navires à ISL jusqu'en 2020.

Le nouveau navire de 76 m de long remplacera les bateaux lance-missiles de classe Hetz (62 mètres) vieux de 30 ans et rejoindra quatre nouvelles corvettes de classe Saar 6 Magen et trois corvettes de classe Saar 5 Eilat, répondant aux défis évolutifs auxquels Israël est confronté à l'Est. Méditerranée et la mer Rouge.

Avec un déplacement de 850 tonnes, les mini-corvettes de la classe Reshef seront basées sur une version étendue de la conception S-72 étendue du chantier naval israélien, devenant ainsi le plus grand navire de combat construit par le chantier naval. Le système de propulsion se compose d'un hybride comprenant du diesel ou une turbine à gaz, combiné à une propulsion électrique, offrant une grande agilité à haute et basse vitesse.

En tant que plus grande corvette Magen, Reshef emportera probablement une combinaison de missiles de défense aérienne, notamment IAI Barak 8 et RAFAEL&rsquos C-Dome. Une telle combinaison améliore l'autoprotection du navire et étend sa capacité défensive de zone en défendant le navire lui-même et les plates-formes voisines contre les missiles antinavires et les menaces balistiques. Une autre couche de défense consiste en trois lanceurs de contre-mesures entraînables remplaçant le réseau complexe de lanceurs de leurres fixes et entraînables actuellement utilisés sur les bateaux lance-missiles Hetz.

Comme pour les autres navires de combat IN, la plupart des systèmes de combat à bord seront fabriqués par l'industrie de la défense israélienne. Un paquet d'armes dense est caractéristique de l'approche de la marine israélienne, qui a défini la classe Saar parmi les navires les plus lourdement armés au monde.

Depuis les années 1990, Israël s'est abstenu de construire des navires de guerre en Israël, à l'exception des petites embarcations de patrouille. Le financement du projet sur le budget local d'Israël souligne l'importance des opérations navales dans le cadre du plan stratégique 2020-2025.

&ldquoDans notre effort commun, nous avons réussi à augmenter un budget NIS, qui maintiendra le travail en Israël, malgré les contraintes budgétaires»,», a déclaré Avid Dadon, chef du département de la production et des achats au ministère israélien de la Défense.

L'investissement dans la conception et la construction de plates-formes principales pour les industries de défense locales marque un changement majeur dans la politique de l'IMOD. Le projet nécessite des investissements pluriannuels directs du budget local de l'IMOD, plutôt que de dépendre d'un soutien financier étranger (les projets précédents ont reçu un financement généreux des États-Unis et de l'Allemagne). Avec l'approvisionnement national en cours de systèmes d'armes navales pour les corvettes Magen et les sous-marins Dolphin, et les opportunités d'exportation croissantes, les programmes navals deviennent une opportunité de croissance importante pour les industries de défense israéliennes.

En plus de la conception des nouvelles corvettes, Israel Shipyard construira un grand quai flottant qui pourra entretenir les sous-marins de la marine israélienne Dolphin (2400 tonnes) et les corvettes Saar 6 (1900 tonnes). Ce quai flottant permettra d'élever les navires au-dessus du niveau de la mer pour permettre l'installation de systèmes de combat israéliens sur les navires et effectuer des travaux de maintenance réguliers sur les navires. La construction du quai flottant s'étendra sur deux ans pour un coût d'environ 26 millions de dollars (90 millions de NIS). Le quai permettra l'installation de systèmes de combat israéliens sur les navires, après leur arrivée en Israël. L'accord comprend également des travaux d'assistance et de maintenance pendant une dizaine d'années.

Une analyse préliminaire de la Corvette de classe Reshef

L'analyse nécessite l'accès des membres (rapport de 1220 mots)


Contenu

Reshef a été scellé, jusqu'à ce que Sol Chevalsky transforme les cartes divines égyptiennes en pierre afin de donner leur pouvoir à Reshef. Le joueur, Yugi Muto et Joey Wheeler ont tenté de récupérer les objets du millénaire dans le but de regagner le pouvoir des dieux égyptiens et de vaincre Sol Chevalsky, empêchant Reshef d'acquérir son pouvoir. Lorsque le joueur a vaincu Sol Chevalsky, le libérant de l'être sombre, Reshef était déjà assez fort pour exister sans corps, et le joueur a dû le vaincre pour sauver le monde.

Formulaire d'impact Goemon

En imputant le code 25410867 dans un ordinateur de Kame Game, l'apparence de Reshef se transformera en celle de Goemon Impact, lorsque le joueur lui fera face. Goemon Impact est un personnage du jeu vidéo de Konami Légende du Ninja mystique.


Développer des ressources

Au cours des dernières décennies du 20e siècle, les superviseurs ont commencé à se concentrer sur le rapprochement des objectifs organisationnels et individuels des employés. Pour ce faire, les managers se sont efforcés de donner du sens au travail. La haute direction a confié aux professionnels des ressources humaines la responsabilité d'optimiser les compétences des employés pour créer une main-d'œuvre plus précieuse et plus qualifiée. Cette tendance a prévalu au 21e siècle, les départements des ressources humaines mettant l'accent sur le développement des compétences et la formation des employés.

Rachel Levy Sarfin écrit professionnellement depuis 1998. Elle a écrit pour le "Yardley News" et le blog Healthwise Lifewise, et a été correspondante à Jérusalem pour le site Web d'Omanoot. Sarfin a terminé sa maîtrise ès arts en études du Moyen-Orient à l'Université hébraïque de Jérusalem.


Voir la vidéo: An ultra-low-cost college degree. Shai Reshef